Historique

Historique

Fondée en 1968 pour accueillir les travailleurs migrants sur la ville de Laval, l’association Les Deux Rives, de loi 1901, a su faire évoluer ses dispositifs d’hébergements en fonction de l’évolution des besoins des personnes accueillies.

1978 : Construction du foyer du Gué d’Orger comprenant 96 lits, la capacité d’accueil est alors portée à 168 lits auxquels il convient d’ajouter au fil des années un certain nombre de « logements diffus » permettant déjà de faire muter, un certain nombre de résidants des logements en collectivité vers des logements individuels ou des petits collectifs de 4 à 6 unités. L’Association du « Centre d’Hébergement des Pommeraies » devient l’Association « Lavalloise des Centres d’Hébergement ».

1988 : Signature de la première convention donnant l’agrément C.H.R.S. (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) de 6 places à l’Association, les services départementaux de l’A.S.E. (Aide Sociale à l’Enfance) pour 6 logements pouvant accueillir des femmes seules avec enfant(s).

Mise en place de 5 lits A.L.T. (Allocation de Logement Temporaire), avec les services pénitentiaires et la C.A.F.

1995 : L’Association change de Nom et devient « Association Laval Hébergement ».

1997 : L’agrément C.H.R.S. est porté à 25 places.

2003 : L’Association s’appelle désormais « Association d’Hébergement Les Deux Rives ».

2005 : Construction de la Résidence Sociale Lucie et Raymond AUBRAC au 44 bd des Tisserands à Laval. 80 studios de 21 m² tout équipé, bureaux, espace résidants…

2008 : Inauguration de la Résidence Sociale Lucie et Raymond AUBRAC. Fermeture du Centre d’Hébergement Les Pommeraies.

2013 : Rénovation du Foyer du Gué d’Orger. Ouverture de la Maison Relais Olympe de Gouges d’une capacité de 25 places. Le C.H.R.S. passe lui à 15 places.

2017 : Ecriture du projet associatif 2016-2019.

Création d’un site internet.

Ouverture de 8 appartements de Coordination Thérapeutique (ACT), de 7 places destinées à l’hébergement pour l’insertion et l’accompagnement des 18-25 ans, de 6 places destinées à l’hébergement pour l’insertion des réfugiés sortant de CAO, d’1 place d’urgence pour les auteurs présumés de violences conjugales.

Création d’un service dédié à l’accompagnement « par et dans le logement ». 

2018 : agrément du parcours de sortie de la prostitution + convention avec le SPIP pour le Service d’Accompagnement Socio-Judiciaire (SASJ)

2019 : 3 places supplémentaires pour les ACT et 3 places pour les jeunes sur le dispositif Hébergement et Accompagnement à l’Insertion des Jeunes.

Mars 2020 : Création d’une Equipe Mobile Sanitaire (EMS) pour palier à la crise sanitaire de la COVID 19. 

2021 : Création de 5 appartements Lits Halte Soins Santé